Mouvement de vie

Connaître son corps, cela s’apprend…et surtout, cela se ressent…

Le corps, vous le ressentez quand ça va mal, mais est-ce le cas quand tout va bien ?

Sentir les énergies qui circulent, le souffle, les cellules qui palpitent de vie sous la peau, les fascias qui s’écartent et se rapprochent, avez-vous déjà vécu cela ?

Quel régal, quelle sensation d’empowerment, c’est en plus un bon moyen de mémoriser son anatomie !

Tout est mouvement de vie, dans ma formation “Un Corps à Soi”, je vous apprends à toucher les corps, les différents systèmes corporels, à sentir votre propre corps pour ensuite accompagner les autres à faire de même.

C’est un complexe vivant

Notre corps n’est pas une machine inerte à réparer, dompter, mais c’est un complexe vivant. Il est capable de s’auto réguler quand on apprend à l’écouter, à prendre soin de lui avec amour.

Durant la formation, je vous enseigne les différentes façons de découvrir votre intériorité, la façon dont vous pouvez stimuler votre peau, vos sens. La manière de bouger en conscience, en respirant, en ouvrant votre cœur, en vous adaptant aux changements de la vie.

Devenir sa propre médecine

Le corps de la femme a été, et est encore, un objet d’exploration et parfois de maltraitance. Pendant des siècles, il a été bafoué, nié, exploité par les hommes. Ils avaient (et ont encore) un droit de contrôle sur le corps des femmes. Il est grand temps d’en prendre possession et de défendre son territoire en prenant sa place.

En se reconnectant à votre corps, vos yeux commencent à s’ouvrir, et votre esprit sort de son anesthésie et se questionne, dit Nathalie Geetha Babouraj dans son livre “Devenir sa propre médecine”.

Peut-être vous aussi, vous avez dû, par instinct de survie, vous couper de votre corps, de ses intuitions, de sa sagesse ?

Il est temps

L’idée est de vous le réapproprier, d’apprendre à l’aimer, de ne plus le négliger en le méprisant, mais de le rendre complètement vivant, et de vous sentir bien en lui.

Je vous invite à vous approprier le contenu, à vous connecter à votre intuition dans le soin, à revenir à l’intérieur…

Á présent, je t’invite à découvrir les témoignages de Karine et Cécile que je remercie chaleureusement pour leur mots à propos de leur vécu durant la Formation “Un Corps à Soi”.

Envie d’habiter mon corps autrement

Témoignage de Karine

Je suis la formation Danse et Sens® depuis le mois de janvier 2023, il me reste un module à faire en octobre. Ce qui m’a motivée à faire cette formation, c’est :

  • D’une part mon envie d’habiter mon corps autrement. Je suis enseignante de yoga et j’avais envie de sortir de la rigidité protocolaire des postures pour retrouver plus de spontanéité, de fluidité et de liberté dans la façon de bouger mon corps.
  • D’autre part l’énergie dégagée par Patricia, son authenticité et sa joie de vivre.
  • Et enfin le fait qu’elle soit reliée à la nature et aux saisons.

Il est difficile pour moi d’expliquer en quoi consiste cette formation tellement cette approche du B.M.C (body mind centering®) est originale dans le sens qu’elle sort de l’ordinaire, mais ce qui est sûr c’est qu’elle porte ses fruits, qu’elle transforme, qu’elle vient nous chercher dans nos retranchements et nos résistances et que Patricia nous soutient et nous accompagne dans cette évolution, le travail sur le corps étant vraiment sa spécificité.

Aujourd’hui je peux mesurer l’ampleur du chemin parcouru en si peu de temps

J’ai vraiment la sensation d’habiter mon corps autrement, je suis capable de « danser le printemps ou l’été sans que cette proposition ne déchaîne chez moi une montagne de résistances, j’ose et j’arrive à exprimer avec mon corps mon ressenti, mon émotion et pour moi c’est une véritable révolution qui m’émerveille. 

Et cerise sur le gâteau, cette fluidité dans mon corps s’invite aussi dans ma façon de penser moins rigide, plus souple , plus tolérante.

Je vous invite vivement à vous inscrire à cette formation si vous en ressentez l’appel, vous ne serez pas déçues de ce voyage à travers le cycle des saisons avec Patricia, sa bonne humeur et sa créativité toujours en ébullition.

Envie d’habiter mon corps autrement

Témoignage de Cécile

Difficile de résumer pour moi en quelques phrases cette formation.
Cette formation, ou plutôt ce processus, est un véritable cheminement, ce qui se déroule en présentiel chez Patricia est très fort : à chacun ou à chacune de nous de décider de cheminer, de s’approprier son corps, de jouer avec, de danser la vie.
Chaque jour, je prends un peu plus conscience de la puissance de ce processus qui dépasse chacun de nous.

Patricia est une experte du corps comme elle le dit, elle lit les corps.
Elle nous guide avec et par son corps, nous réapprenant à danser bien sûr mais surtout à ne faire qu’un avec notre fabuleux corps, apprendre à le connaître, l’aimer, l’honorer.

J’ai fait de la danse depuis petite, j’ai toujours bouger mon corps mais cette année j’ai ressenti, j’ai bougé comme jamais avant, j’ai eu des prises de conscience que je n’avais jamais eu.
J’apprends chaque jour à danser la vie, j’ai compris qu’en passant par mon corps c’est aussi mon esprit et mon mental que je travaillais avec beaucoup plus de résultats que si j’avais voulu aller les travailler directement .

On expérimente chaque jour, et c’est ce que j’étais venue chercher: la pratique, on découvre, on rit, on pleure, on est ému aux larmes, on est émerveillé de tant de beauté. ce processus n’a pas changé simplement mon rapport au corps, il touche quelque chose de beaucoup plus profond que je ne peux pas expliquer avec des mots, il agit sur tous les plans de ma vie et me fait travailler en profondeur des sujets que je n’aurai jamais imaginé travailler en passant par le corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Autres ressources
Recevoir la newsletter

Les articles récents

On aimerait tous vivre le rapport entre l’âme et le corps comme une union heureuse, une harmonie musicale, une amitié profonde. Malheureusement, peu d'entre nous y parviennent. Heureusement de nombreuses pratiques ont vu le jour afin de répondre aux besoins inassouvis en termes de relation à son corps pour ne plus être en guerre avec lui, ne plus le considérer comme une bête noire.

Aujourd'hui de plus en plus de monde a conscience que l'homme a un impact sur la nature, ce qui le rend responsable de l'avenir de la planète. Nous pouvons apprendre l'un de l'autre, et il est grand temps à mon avis de le faire. Je propose une voie pour cela : ralentir, prendre le temps d'écouter chacune des saisons, de la découvrir dans son sens profond, et de réaliser que nous vivons, nous aussi, des étapes d'évolution. Heureusement de nombreuses pratiques ont vu le jour afin de répondre aux besoins inassouvis en termes de relation à son corps pour ne plus être en guerre avec lui, ne plus le considérer comme une bête noire.

On aimerait tous vivre le rapport entre l’âme et le corps comme une union heureuse, une harmonie musicale, une amitié profonde. Malheureusement, peu d'entre nous y parviennent. Heureusement de nombreuses pratiques ont vu le jour afin de répondre aux besoins inassouvis en termes de relation à son corps pour ne plus être en guerre avec lui, ne plus le considérer comme une bête noire.