Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

L’eau comme outil pour purifier notre corps et notre esprit

L’eau est un formidable outil pour se purifier, capable de nous apporter les qualités principales qu’elle porte en elle : la clarté, la transparence, la fluidité. Notre corps est principalement constitué d’eau, qui représente environ 60% du total de notre masse corporelle. Son impact sur notre santé holistique est donc considérable.

L’eau est le véhicule de la vie, elle renouvelle sans cesse le monde

L’eau est probablement la toute première intelligence à avoir façonné le monde. Si la science est encore incapable d’expliquer comment les premières cellules se sont mises à être vivantes, nul doute que ce miracle se soit produit grâce à l’eau dans laquelle elles ont évolué d’un coup.

L’eau est notre berceau, notre enceinte, notre champ des possibles. Nous nous développons et grandissons immergées en elle. Puis nous la quittons à la naissance pour mieux y revenir par la suite, comme nous l’avons fait au cours de notre évolution.

Sans eau, aucune cellule ne se renouvelle. Rien n’advient, tout dépérit. Ce liquide précieux a aussi le pouvoir de détruire, mu par des forces impressionnantes, mais ce qu’il permet principalement, c’est le déploiement de la vie.

L’eau est considérée comme sacrée par toutes les spiritualités du monde

En tout temps, l’eau a été reconnue pour ses vertus de purification. Elle aurait la capacité de nous toucher à travers les mondes subtils qu’elle véhicule. Toutes les spiritualités du globe s’accordent sur le pouvoir mystique que l’eau détient. Elle est capable de soigner tous les maux.

En effet, l’eau de source est naturellement chargée en ondes positives. Elle porte en elle le magnétisme de notre Terre-Mère, indispensable à la régénération des corps. C’est en cela qu’elle est sacrée : nous pouvons la charger d’intentions qu’elle portera jusqu’au cœur de nos cellules.

L’eau s’imprègne de tous les éléments qu’elle enveloppe… Elle s’imprègne des énergies de la pierre et du sable mais aussi de celles du plastique dans lequel nous avons tendance à l’enfermer. Nous buvons toutes ces informations à chaque gorgée. Il est donc essentiel de porter notre attention sur la qualité de l’eau que nous ingérons.

Le bassin des femmes, enceinte de nos eaux sacrées

Chaque mois, notre utérus se gorge de sang puis se vide, dans un cycle de 28 jours semblable à celui de la lune. Or, quelle action la lune a-t-elle sur les océans ? C’est elle qui induit la cadence des marées, du flux et du reflux.

Le sang, c’est de l’eau enrichie. Lorsque celui-ci coule entre nos cuisses, parfois dans la douleur, c’est une échappée pour permettre une résurrection. Dans les jours qui suivront, nous nous gorgerons d’eau à nouveau, et ce dans le but de donner la vie à un enfant ou à un projet.

Nous les femmes, nous avons l’immense chance de pouvoir nous purifier de l’intérieur à chaque cycle. Quand le sang se met à couler, nous pouvons choisir ce qui coulera énergétiquement avec lui. Ce qui sortira de soi par les eaux, pour laisser la place à ce qui émergera par la suite. N’oublions pas notre pouvoir.

Laver son corps et son âme

Se nettoyer pour guérir et laver son âme

Si l’eau peut nous apporter l’énergie dont nous avons besoin, elle peut également nous débarrasser de celles qui nous encombrent et nous contraignent. Nous le savons, la deuxième fonction de l’eau dans notre corps consiste à éliminer les déchets, par l’urine et la transpiration notamment.

D’une façon plus subtile, l’action de nous laver en conscience nous permet de laisser glisser avec l’eau les émotions, sentiments et pensées qui flétrissent notre âme. C’est une “pratique de sorcière” très répandue, qui apporte une fluidité nouvelle à notre existence.

Rituel de nettoyage émotionnel :

Lorsque nous prenons notre douche, plutôt que d’effectuer nos gestes de soin machinalement, prenons le temps de songer à ce que nous venons de vivre. Durant cette journée ou cette nuit, ou après un moment difficile.

En faisant couler l’eau sur notre tête (pour cette pratique, lavons-nous en entier), choisissons de laisser ruisseler avec elle les choses que nous ne souhaitons pas garder avec nous.

Restons ainsi sous l’eau, autant de temps que nécessaire, et conscientisons ces énergies basses qui nous quittent pour coulisser dans le syphon de notre douche. Répétons ce rituel chaque jour, pour percevoir une douce guérison intérieure advenir.

Se purifier pour retrouver de la clarté et de la transparence

Pour vivre une vie saine, il est nécessaire de se purifier régulièrement. Plus nous nous purifions, plus nous retrouvons notre clarté d’esprit, ainsi que notre transparence d’âme. Nous devenons fluide, nos pensées et nos actes coulent de source.

Se purifier, ce n’est pas confesser ses péchés. C’est laisser l’intelligence de l’eau à l’œuvre, avoir confiance en son action d’épurement interne et externe. Il suffit pour cela de donner une intention dans l’eau que nous buvons, et de la remercier pour ses bienfaits.

Exercice de purification par l’eau :

Nous pouvons créer un petit objet en terre cuite, de la forme qui nous conviendra : ce peut être un personnage, une forme géométrique, une lettre… En le créant, nous allons le charger de belles émotions et intentions, et pourquoi pas d’une vision qui nous tient à cœur.

Une fois l’objet créé, nous allons le déposer au fond de notre bouteille d’eau (en verre, de préférence) et le laisser là, sans cesse immergé. L’eau, à son contact, se chargera de tout ce que nous avons mis dans cet objet.

En buvant cette eau chaque jour, nous boirons également les énergies qui nous conviennent, et qui chasseront les anciennes.

Aller nager et danser dans l’eau pour se purifier

L’été est une saison propice à la purification et à la clarté de l’esprit. Profitons-en pour nous immerger dans l’eau de la nature. Lacs, rivières, mers… Chaque cours d’eau dégage sa médecine propre.

Laissons-nous porter par l’eau si cela est possible, puis immergeons-nous complètement. Soyons à l’écoute de nos sensations, le liquide qui nous enrobe, les courants qui glissent comme des voiles sur le corps, cette sensation unique de légèreté…

Il y a fort à parier que cela nous revigore. Jouons avec ces sensations, prenons le temps d’initier le mouvement pour épouser ceux des eaux qui nous entourent et leur répondre. Petit à petit, une danse libre s’initie.

S’inspirer de l’eau pour fluidifier son corps et son existence

L’eau est une superbe enseignante, un maître à penser, un modèle d’existence. Ne dit-on pas : “Prend garde à l’eau qui dort” ? Douce et puissante à la fois, la force de l’eau réside dans son adaptabilité. Elle ne connaît pas les obstacles. Elle les contourne ou les creuse dans une confiance et une patience absolues.

Observons-la attentivement. Et tentons de nous en inspirer. Que se passe-t-il lorsque nous cédons la place à la fluidité ? Nous pouvons être contenue un moment, puis nous échapper, et être emportée vers des horizons que nous n’aurions jamais exploré.

Dans notre clarté d’esprit, et grâce à notre fluidité nouvelle, nous nous adaptons. S’adapter ne signifie pas se contraindre aux désirs et exigences des autres. S’adapter signifie épouser les contours et trouver un autre chemin. Voilà l’un des plus grands pouvoirs de l’existence.

Quand nous prenons conscience du pouvoir de l’eau, quand nous la choisissons comme professeure de la vie, nous pouvons retrouver notre état de santé initial ainsi qu’une limpidité dans l’existence. Et vous, parvenez-vous à vous saisir des propriétés de l’eau : la transparence, la clarté et la purification ?

2 Comments

  • Myriam
    Publié 19 juin 2021 à 11 h 56 min

    Quel beauté, merci de nous rappeler tout ceci
    Namaste 🙏

    • Articles de l'auteur
      DanseetSens
      Publié 23 juin 2021 à 10 h 59 min

      C’est avec beaucoup de joie, Myriam !

      Namaste 🙏

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.