Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Amour de Soi et Feu Sacré : les liens

Au sein des pratiques spirituelles, nous entendons souvent parler du Feu Sacré que nous portons toutes quelque part, au fond de soi. Selon les pratiques, il est en lien avec le ventre ou le cœur : Svadhisthana Chakra et Anahata Chakra. Mais reconnaître et activer son Feu Sacré, c’est avant tout avancer vers l’amour de soi, associée à la confiance en soi.

Le Feu Sacré, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de l’élan que nous abritons dans notre corps. Nous le ressentons particulièrement lorsque nous sommes sur le point de réaliser l’une de nos envies les plus profondes. Car l’essence de ce feu sacré est là : nous permettre de faire passer nos rêves du monde du fantasme à celui de la réalité.

Dans notre corps, c’est comme une boule d’énergie, un point chaud en mouvement, qui s’active dans la zone du bas ventre, et monte rapidement en colonne le long du buste. Nous pouvons ainsi ressentir énergétiquement cette boule de chaleur qui irradie dans le cœur, qu’il permet d’ouvrir.

Notre Feu Sacré est le centre de toutes nos intentions. S’il est bien avivé, il nous permet d’accéder à un courage et une persévérance naturelles. Il est capable de nous donner l’énergie suffisante à la réalisation de nos envies profondes.

Le symbole du feu transformateur

Pour toutes les civilisations – passées et actuelles – le symbole du feu est de première importance. Assis sur la Terre, il se nourrit de l’Air, et s’équilibre au contact de l’Eau.

Si le feu apporte la lumière dans l’obscurité et permet de retrouver son chemin, il est aussi celui qui transforme et transmute par l’énergie qu’il dégage. Symbole de régénérescence, il brûle tout ce qui doit mourir pour laisser la place à la renaissance. C’est un grand purificateur qui réduit en cendre tout ce qui ne sert plus.

Le feu défigure et transfigure. Il peut tuer et donner la vie dans un même geste. C’est la main qui nous nourrit et celle qui peut détruire.

Prendre confiance et accepter la loi des opposés

Notre Feu Sacré concentre nos deux plus belles énergies : notre pulsion de vie, et notre pulsion de mort. Nous ne pouvons pas faire appel à lui si nous refusons l’un de ces aspects de notre nature profonde. Pour avancer sur notre chemin, nous devons accepter d’entrer en contact avec ces deux facettes de qui nous sommes.

C’est le principe de non-dualité. Entrer dans l’Amour de soi, c’est prendre conscience que nous sommes faites d’opposés et que ces opposés fonctionnent main dans la main. Plus nous apprenons à aimer notre part d’ombre, à reconnaître notre pulsion de mort, plus nous pouvons nous transformer.

Si la majorité d’entre nous n’entrons pas en contact avec notre Feu Sacré – ou seulement par intermittence – c’est parce que celui-ci nous effraie. Sa capacité à détruire, à blesser, à réduire à néant nous bloque dans la peur. Mais de quoi avons-nous peur exactement ? De notre puissance, et des conséquences que cette puissance intime aura sur la vie que nous nous sommes construite, dans laquelle nous sommes en sécurité.

L’Amour de soi passe par le travail de l’ombre

Il s’agit de faire un choix profond et déterminant : celui de s’aimer soi. On pourrait penser que c’est évident, et facile à mettre en place. Car nous vivons dans cette croyance que l’amour doit être sans difficulté, sans vagues. Il n’en est rien. C’est un challenge au quotidien.

Faire le choix de l’amour de soi, c’est aussi renoncer. Dans cette histoire comme dans toutes les autres, il y a des gains ET des pertes. Probablement, la vie que nous avons construite jusque-là s’en verra bouleversée. Cela aura une incidence sur nos différentes relations, sur notre vie personnelle et professionnelle, sur nos attentes, sur nos besoins. Ce choix en impliquera d’autres au quotidien, pas toujours confortables.

Activer son Feu Sacré, c’est aussi amorcer un travail des ombres. Si la lumière existe, l’ombre existe. Ces ombres sont des opportunités. Plus nous choisissons d’aller les visiter, malgré la peur paralysante, plus nous en revenons équilibrée. C’est le travail le plus difficile, mais c’est aussi le travail le plus incroyable.

Le Feu Sacré et l'Amour de Soi

Trouver la confiance en soi, découvrir son potentiel sacré

Avoir confiance en soi, c’est se sentir capable de réaliser un certain nombre d’actions qui nous rendront à l’aise pour expérimenter le quotidien avec sérénité. Quand nous manquons de confiance, cela signifie que nous ne nous sentons pas capable d’exécuter avec sérénité ces actions dans une situation donnée.
Cela est différent de l’estime de soi, qui est la valeur que nous nous donnons.

Lorsque nous jetons une nouvelle bûche dans notre Feu Sacré, nous nous donnons l’élan pour réaliser une nouvelle action. De sa réussite découlera une montée de confiance en soi. “J’ai essayé quelque chose de nouveau, et comme j’avais VRAIMENT ENVIE de le faire, j’ai réussi.” À partir de là, la porte de notre potentiel sacré s’ouvre devant nous.

Le Feu Sacré est un moteur pour la confiance en soi. Il permet d’empiler les peurs et les difficultés comme des perles sur un chapelet. Plutôt que d’être paralysée par les obstacles, nous les transformons en outils – en perles – sur lesquels nous pourrons revenir méditer plus tard. Desquels nous pourrons nous inspirer par la suite.

La fin des blocages et croyances limitantes

Naturellement, nos différentes croyances limitantes et blocages vont partir en fumée. Plutôt que de nous entraver, ils vont devenir le nouveau carburant de notre Feu Sacré, qui va les brûler un par un pour s’alimenter et nous libérer. Leurs cendres vont ensuite permettre de fertiliser le sol nouveau sur lequel nous allons marcher. Il s’agit ici de la pulsion de mort associée à celle de la vie, qui fonctionnent de concert et font des miracles.

Ainsi, cette colonne de feu est porteuse d’une énergie naturelle. D’un élan vital. Quand nous manquons de confiance, nous dépendons du regard et de l’assentiment des autres pour exister. Souvent, nous mettons tout notre potentiel au service de leurs projets et de leurs rêves. Cela nous permet de nous sentir aimées, accueillies, valorisées. Parce que nous ne nous aimons pas suffisamment, nous sommes dépendantes de l’amour – parfois superficiel et intéressé – des autres.

Plus nous allons nourrir notre feu sacré, plus cela va changer. Nous allons continuer à apporter notre contribution au monde, mais nous n’allons plus vivre à travers les rêves d’autrui pour y parvenir. Rapidement, cela ne nous conviendra plus. Car l’essence même de notre élan vital par d’un rêve intime, personnel. Unique.

Le Feu Sacré pour réaliser notre rêve profond

Nous sommes toutes dotées d’un rêve, d’une envie profonde pour notre vie et notre réalisation personnelle. Il se peut qu’au début, ce rêve soit tout à fait flou, qu’il décante et se précise au fil des années. Bien qu’en général, il suffise de nous replonger dans nos désirs d’enfance pour le faire émerger à nouveau… !

Ce rêve, c’est ce qui nous anime. C’est ce pour quoi nous sommes ici. Nous sommes invitées à l’ancrer dans la matière, à lui donner corps, à le rendre vivant. Notre Feu Sacré est comme l’outil, la force qui va nous permettre d’y arriver.

Plus nous nous connectons à ce rêve, plus la flamme grandit à l’intérieur de soi. Et ce feu qu’on ne sentait pas au départ, se déclare. Nourrir ce rêve unique, c’est ne pas l’emprisonner dans le monde de l’esprit. Il n’est pas un échappatoire fantasmé à un quotidien harassant dans lequel on saute pour se soulager dix minutes à la fin de la journée.

Non. C’est un projet auquel on doit donner vie. Cela demande des efforts. Et parce que ce rêve, associé au Feu Sacré qu’il ravive, nous brûle les entrailles… Parce que l’appel devient trop puissant, impossible à éviter encore, nous nous mettons au travail.

C’est ainsi que nous rentrons pleinement dans l’Amour de soi, et que tout se met en place. Ressentez-vous cet appel au fond de vos entrailles ? Quel est ce rêve que vous imaginez de loin en loin mais qu’au fond, vous avez peur de réaliser ?

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

efficitur. Curabitur risus commodo ultricies consequat. leo porta.